Aussi pour les enfants


 

 

L'hypnose pour les enfants ressemble beaucoup à celle pratiquée avec les adultes mais elle est bien évidemment adaptée. En effet, les enfants sont encore plus à l'aise que les adultes avec le travail que nous faisons en cabinet. Ils adhèrent souvent très volontiers au fait d'évoluer, de changer de point de vue, de "jouer" avec de nouvelles manières de faire.

 

 

Je travaille avec leur imaginaire, leur fais prendre conscience de leurs formidables ressources. Le jeu, les visualisations, les contes, les techniques sophrologiques, la respiration enrichissent le travail. L'enfant est acteur de son mieux-être et il se prend au jeu avec plaisir

 

Lors de la première séance je rencontre l'enfant et son/ses parent(s). Apprendre à se connaître et situer l'enfant dans son contexte est en effet très important. Bien souvent après quelques minutes, je travaille seule avec l'enfant. L'accompagnement se fait sur quelques séances, en fonction de la mise en place du mieux-être de l'enfant. L'enfant pourra également retrouver et se resservir dans son quotidien des outils appris en séance. La problématique est traitée de manière indirecte pour que l'inconscient se ré-équilibre en souplesse et respectueusement pour l'enfant.

J’accompagne les enfants pour diverses problématiques comme les troubles du sommeil, les peurs/angoisses/phobies, l’énurésie, la confiance en soi, l’apprentissage de l’accueil des émotions et d’un ré-équilibrage si nécessaire pour l’enfant (colère, timidité, tristesse, difficulté à se poser etc.), et bien d’autres thématiques de mieux-être pour l’enfant.

 

J'interviens dans les établissements scolaires, de la maternelle jusqu'au lycée depuis plusieurs années. C'est toujours aussi enthousiasmant et passionnant de constater les évolutions positives des enfants/ados. Je leur transmets des outils et des manières de mieux travailler avec leurs capacités. Ils apprennent à mieux se considérer, à croire en eux, et à mieux utiliser et comprendre leur cerveau, beaucoup plus malléable que ce qu'ils pensaient !   ;-)